L'Etude / Rôle de l'huissier


L'Huissier de Justice est à la fois un officier ministériel et public et un professionnel libéral. En cette qualité, il détient le monopole de signifier et d'exécuter les décisions rendues par les tribunaux. Il est notamment chargé de signifier les actes et authentifier les personnes auxquelles il les remet, procéder au recouvrement amiable ou judiciaire de toutes créances, délivrer les convocations en justice (assignations et citations).

Il est principalement chargé de l'exécution forcée des décisions de Justice et est par conséquent le professionnel du recouvrement. De fait, il est à même de procéder au recouvrement de toutes créances, civiles ou commerciales en usant des voies de droit encadrées par la loi du 9 juillet 1991 et le décret du 31 juillet 1992.

Il peut également dresser des constats ayant un caractère authentique qui servent de preuve à l'occasion d'un litige. Certains éléments de son contenu ne pourront être mis en cause uniquement par la voie de l'inscription de faux.

Ces constats, qui ont un caractère authentique, sont souvent déterminants dans l'exercice d'actions judiciaires.

Dans le cadre de ces différentes activités, l'Huissier de Justice connaît des situations fort différentes, touchant tous les secteurs économiques, toutes les catégories socioprofessionnelles. Il est l'auxiliaire de justice le plus au contact de la réalité économique, car ses déplacements l'amènent à traiter de très nombreuses situations.

La capacité d'adaptation, la psychologie, l'écoute sont des qualités indispensables à l'Huissier de Justice.